elle court, elle court...

Publié le par maaatch



   Sommes nous tous, comme notre ami "vil coyote", en français, à courir apres quelque chose que nous n'arrivons pas à atteindre ? La gloire, l'argent, le respect, l'amour, le materiel, enfin, bref, quelque chose ? Je pense que quoi que nous fassions, nous avons toujours en tête un ideal, ou une idée, de ce que nous voudrions être, ou de ce vers quoi nous voudrions tendre...On ne peut pas vraiment être heureux, parceque quand nous obtenons une chose, nous en voulons une autre...notre monde, ou mode de vie tres materialisant fait que nous desirons toujours un objet plus a la mode, ou plus ostentatoire, mais c'est aussi dans les rapports de societé que nous en voulons toujours d'avantage...Revenons à nos vieux adages, un tien vaut mieux que deux tu l'auras, ou content de peu n'a rien à perdre, pour se dire qu'il vaut mieux voir les coté positifs des choses que les negatifs...

Commenter cet article

monsieur 03/05/2008 16:02

Tu devrais lire "On fera avec" de Manu Larcenet. J'ai pas envie de creuser là dessus, alors lis cette bédé et après, on en parlera autour d'un verre de rhum...

batmantxo 03/05/2008 10:44

...ou la bouteille a moitie vide ou pleine; pers 7 toujours a moitie pleine, j'aime beaucoup aussi cette phrase ( je ne sais plus qui l'a dite) ".. ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait "